Propoèmes

Propoème 1 :

Le goût de ton cœur pour m’y arrêter des heures

Et attendre la pluie

Le goût de ton âme pour que je m’y pâme

Et vaincre l’ennui

Celui d’une vue sans toit

Celui d’une vie sans toi.

Alors reprendre la route

Pour fuir la déroute.

Propoème 2 :

Une pluie d’étoilée m’a saisie en cette nuit,
Une jolie poignée a fui le long de la fenêtre
Une fricassée s’est alors enjoliée à paraître
Une débauchée d’entoilées s’est alors amenuie.

À portée de soin
J’avance au loin
À toucher de son
Je gravis le mont
À pas lents
À pied de vent
Je lève les yeux
Je cède aux cieux.

Propoème 3 :

Tendre la peau de mon âme jusqu’à ce qu’elle ne soit plus qu’une mince pellicule
Étendre et détendre le manque juqu’à l’envol de la libellule
Étirer mon coeur jusqu’à ce qu’il recouvre la campagne d’un voile rosacée
Et vouloir me fendre
Et vouloir me fondre
Pour oublier d’exister

Les commentaires sont fermés